Famille

Quel revenu minimum pour toucher le RSA ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

A lire également : Quelle pension alimentaire en cas de garde alternée ?

Un des points forts de l’introduction de la prime d’activité (en vigueur depuis début 2016) est que les jeunes de moins de 25 ans ne sont pas automatiquement exclus simplement en raison de leur âge.

Avec l’ancien système (RSA et prime à l’emploi), il ne pouvait pas être admissible à la LSF, sauf dans de rares cas.

A lire en complément : Combien de temps dure un divorce pour faute ?

Mais quels sont les droits à la prime d’activité pour les jeunes de moins de 25 ans ? Peuvent-ils être admissibles à l’activité « primes » et dans quelle mesure ?

Les jeunes peuvent-ils bénéficier de la prime nouvelle activité ?

Annonces du gouvernement sur la mise en œuvre de cette Les raisons de la fusion entre PPE et RSA (les éléments de réponse ici), le véritable coup de pouce pour les ménages bénéficiant d’un revenu modeste (combien percevez-vous avec l’activité des primes : les montants).

En ce qui concerne l’attribution de la prime d’activité aux jeunes et dans quelles circonstances il était nécessaire d’attendre. Le Premier ministre de l’époque, Manuel Valls, a exprimé sa volonté d’offrir aux jeunes de moins de 25 ans une activité de prime afin d’augmenter leur pouvoir d’achat et de les encourager à revenir ou simplement à entrer sur le marché du travail.

Une évaluation initiale a fait état de 700 000 à un million de bénéficiaires potentiels parmi les personnes de moins de 25 ans ayant des jeunes actifs (c’est-à-dire actifs sur le marché du travail), des stagiaires et des étudiants. La réponse est oui, les jeunes peuvent sont admissibles à l’activité de prime sous certaines conditions (voir ci-dessous).

La jeunesse et la prime d’activité : quels droits ont-ils ?

Sachant que l’aide est réservée aux « travailleurs », peut-on poser la question des stagiaires et des stagiaires ? Dans quelle mesure peuvent-ils prétendre ?

La prime d’activité est offerte aux enfants de moins de 25 ans. En fait, la seule exigence d’âge est d’avoir au moins 18 ans. Selon le statut des jeunes (apprentis, stagiaires, salariés, etc.), les conditions de revenu doivent être respectées . Cette mesure ne permet donc pas à tous les jeunes d’en bénéficier et limite le nombre de bénéficiaires.

Qu’ en est-il des jeunes et des activités premium :

  • Les jeunes de moins de 21 ans qui travaillent peuvent en bénéficier, même s’ils dépendent de la timonerie de leurs parents
  • Les étudiants, apprentis et stagiaires avec une allocation minimale de 0,78 Sic ou 932,29€ par mois et un maximum de 1 560€ sont également touchés par la prime

Le jeune actif a droit individuellement à une activité premium. Dans ce cas, il est toujours considéré comme dépendant des parents pour les prestations familiales et le RSA.

Il est également possible d’être considéré sous les droits des parents. En cas de changement (p. ex. perte d’emploi), le changement de la prime Les activités individuelles seront modifiées avec le L’activité bonus des parents ne peut être effectuée que le 1er janvier après l’année de soumission de la demande personnelle.

Le coût estimatif de la prime d’activité pour les jeunes s’élève à 1 milliard d’euros , avec entre 700 000 et 1,2 million de jeunes concernés. Dans cet article, vous trouverez le financement total de l’activité premium.