Peugeot : des livraisons record pour cette année

Selon le directeur de la marque Peugeot, Jean-Philippe Imparato, la marque au lion n’avait jamais autant livré de véhicules à des clients que cette année. Une affirmation qui intervient dans un contexte de ventes assez contrastées des modèles en Chine. En effet, le marché chinois est assez peu réceptif aux innovations françaises et le groupe avait connu trois années de recul sur les ventes avant de pouvoir les stabiliser. Cette annonce du directeur de la marque devrait alors faire des heureux.

Des performances inédites

Lorsque Jean-Philippe Imparato parle de record dans les livraisons, il ne parle pas seulement sur une année, mais depuis la création de la marque. Ce qui est non négligeable au vu d’une année 2017 qui a été positive pour tout le secteur automobile français. PSA revendique ainsi des ventes en progression de 15,4%, notamment grâce à l’intégration d’Opel/Vauxhall. Ce que retiennent les dirigeants de la marque, c’est sans doute le renouveau industriel avec plus de 934.000 voitures vendues dans le monde. Mieux, tous ces modèles ont été produits en France.

Lire également : Comment fonctionne la localisation de mobile en ligne ?

Par ailleurs, Peugeot a réussi à faire baisser la part des diesels dans ses ventes. Dès lors, les modèles essence sont passés de 53 à 60% de ses ventes au garage Peugeot Eguilles. Pour une marque qui se soucie de la protection de l’environnement, on peut dire qu’il s’agit d’une très belle performance.

La fin de la voiture thermique : Peugeot prêt à partir de 2019

Le marché de la voiture électrique est en pleine expansion. Aujourd’hui, toutes les grandes marques ont adopté le principe et les premiers modèles sont en train de voir le jour. Selon le directeur, Peugeot prépare activement la transition énergétique et celle-ci va le conduire entre 2019 et 2023 à environ 80% de sa gamme électrifiée. Des chiffres qui peuvent créer des sceptiques, mais la technologie pour produire ces genres de voitures est déjà disponible.

En ce moment, bien que le constructeur ait subi un véritable revers en Chine, il compte réinvestir le marché avec des modèles électriques. Avec le développement des voitures électriques dans l’empire du Milieu, tout laisse croire qu’il s’agit d’un marché porteur. Pendant ce temps, l’assainissement des stocks est déjà effectif. Dès lors, la Peugeot entame l’année 2018 sur un bon pied en Chine et ses ventes sont en train de progresser. PSA, avec plus de 3 millions de modèles vendus, est aujourd’hui devenu le second constructeur français.