Comment vérifier l’état de la plomberie de sa maison ?

Que ce soit dans sa maison ou dans son appartement, l’état de la plomberie peut parfois rapidement se détériorer. Pourtant, une bonne plomberie est essentielle au bon fonctionnement d’un logis, il est donc important de savoir comment fonctionne sa plomberie et contrôler son état avant même d’envisager d’appeler un plombier.

Même si le secteur de la plomberie n’est pas le plus fréquent à connaître des dysfonctionnements, il faut bien connaître ce qui compose son logement, afin de pouvoir réaliser un diagnostic rapide. Fuites, canalisations bouchées, chaudière en panne, les défauts de plomberie peuvent être divers et variés.

A lire aussi : Pourquoi opter pour la bougie blanche pour votre intérieur ?

Attention également à comment bien choisir le plombier qui réparera les dégâts. Certains plombiers possèdent des domaines d’activités spécifiques. Certains plombiers s’occupent de la zinguerie uniquement, d’autres du chauffage central. Il y a également des plombiers experts en sanitaires.

Les principaux éléments à vérifier

Pour réaliser un diagnostic correct de l’état actuel de sa plomberie, il faut en général commencer à vérifier sa chaudière. Cette dernière peut parfois avoir une fuite, et dans ce cas-là, il faut s’en rendre compte le plus rapidement possible. Il est essentiel que la chaudière soit révisée au moins une fois par an, afin de diagnostiquer, ou non, un problème.

A lire aussi : L’écoconstruction : la réponse aux problèmes de changements climatiques

Attention également aux chaudières trop anciennes. Pour cela, vérifiez vos différentes factures afin de déterminer combien d’années auparavant elle a été installée. Surtout si vous venez d’emménager et que vous n’avez pas acheté la chaudière vous-même.

La fuite ou le dégât des eaux sont des problèmes récurrents dans le secteur de la plomberie. Comme évoqué précédemment, cela peut devenir catastrophique s’il n’y a pas de repérage rapide de ce problème, afin de procéder à l’installation de nouvelles pièces ensuite. Il faut donc, lorsque ce type de problème apparaît, actionner tous les appareils fonctionnant avec de l’eau, et bien s’assurer qu’aucun d’entre eux ne pose problème.

Une technique infaillible pour vérifier une fuite d’eau, relevez vos compteurs d’eau avant de regarder vos appareils. Si, sans avoir utilisé l’un d’entre eux, les compteurs ne sont pas au même niveau qu’au début, cela veut dire que de l’eau a coulé et qu’une fuite d’eau est présente. Vérifiez également auprès de spécialiste, les objets que vous avez choisis pour l’installation de votre plomberie.

Vérification particulière

Si la chaudière ou les appareils utilisant l’eau comme les robinets, les toilettes, les douches sont assez connues dans les diagnostics de plomberie, d’autres le sont moins. C’est le cas notamment des gouttières. C’est assez rare mais les gouttières peuvent se mettre à moisir et l’eau s’arrête de couler de manière fluide.

Peu de gens le savent, mais, notamment lors d’une visite d’appartement, il faut toujours jeter un petit coup d’œil à la fois aux canalisations, mais également aux gouttières.

Toujours dans l’idée de visite de logement notamment de maison. Si vous passez par le biais d’un agent immobilier, demandez-lui de vous évoquer l’étanchéité de la maison. L’agent aura été normalement renseigné à ce sujet par le vendeur, et c’est un élément très important à prendre en compte avant l’achat ou la location d’un logement. Vérifiez également qu’il n’y a pas de problèmes de fuite au niveau des toits, ce problème est cependant assez rare.

Les risques des gros dégâts

Un plombier est un plombier, et non un surhomme. Certains dégâts en plomberie peuvent être extrêmement délicats, et vous revenir très cher à la réparation. La plupart du temps, ces dégâts importants se situent majoritairement au niveau des canalisations. Par exemple, même pour un plombier, réparer des fuites sur des canalisations enterrées peut être compliqué, et la réparation sera longue et coûteuse.

Idem pour une rupture de canalisation ou une chaudière défaillante. Dans les deux cas, ces problèmes vont en apporter de nouveaux par rapport à l’état de votre maison. Une rupture des canalisations, en plus de faire couler de l’eau, apporte de l’humidité très forte dans un logement.

Cela peut devenir très problématique car, surtout dans les logements âgés, l’insalubrité peut vite devenir critique. Une chaudière ancienne et défectueuse présente le risque de propager du monoxyde de carbone dans la maison, ce qui est une opération délicate ensuite pour le plombier. L’installation d’une nouvelle chaudière est critique.

à voir