Maison

Pourquoi faire l’isolation des combles ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

L’isolation du toit est souvent la plus rentable. Il s’agit de la première étape à franchir car le potentiel d’économies d’énergie est important. En effet, l’air plus chaud, plus léger, monte et sera logé en grande partie sous le toit.

Pour réduire les besoins en chauffage, il est cependant indispensable d’isoler le plus près possible de l’espace chauffé. L’étanchéité et l’isolation de la toiture sont soumises à une garantie décennale. Seul un professionnel qualifié peut intervenir.

A lire également : Comment choisir une imprimante 3D pour la maison

L’isolation des combles perdus consiste à recouvrir le plancher de vos combles d’une couche d’isolation, afin d’éliminer les déperditions thermiques se produisant à travers le toit de votre maison. L’isolant est pulvérisé dans le grenier sur toute la surface de manière uniforme. De cette façon, l’isolation couvre tous les espaces qu’un processus de rouleau ne pouvait pas couvrir. Cette homogénéité des matériaux élimine ainsi les ponts thermiques et garantit une très bonne qualité d’isolation.

Lancé par l’État en 2005, le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) oblige les vendeurs d’énergie, de gaz, de pétrole, d’électricité et de carburant à aider les Français à réaliser des travaux d’économies d’énergie sous peine de payer de lourdes taxes. Si vous êtes éligible au programme, vous n’aurez qu’à payer 1€ symbolique pour vos travaux de rénovation.

A lire aussi : Un espace de vie à Marais astucieusement réinterprété

Les travaux concernés par le programme isolation à 1 € sont les suivants :

Combles perdus

Rampants

Pignons

Garage

Sous-sol

Qui peut en bénéficier ?

Globalement, la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) a ajouté une nouvelle obligation d’économie d’énergie (article L. 211-1-1) aux ménages en situation de précarité énergétique.

Pour avoir droit à l’offre 1 euro, vos revenus doivent d’abord être inférieurs ou égaux aux plafonds définis par l’ANAH selon les directives de la loi POPE, ses dispositions sur la transition énergétique.

Sachez ensuite que vous pouvez isoler votre grenier pour un euro même si vous êtes locataire, si vous habitez dans une maison individuelle, et que vous avez mal isolé un grenier perdu, ou tout simplement une isolation vieillissante. Si vous êtes locataire, vous aurez simplement besoin de l’accord de votre propriétaire, qui a tout à gagner à faire isoler et payer votre maison, même un seul euro. N’hésitez-pas à demander un devis aux artisans pour vous aider dans cette tâche.

Les avantages de l’isolation

Saviez-vous que plus du tiers des pertes de chaleur dans votre maison proviennent de votre toit ? En effet, c’est un principe purement physique, la chaleur produite dans votre maison augmente et si votre toiture est mal isolée, elle s’échappe vous obligeant à chauffer de plus en plus longtemps. Votre facture d’énergie se sent nécessairement impactée.

C’est pourquoi, il peut être intéressant pour vous d’isoler le grenier de votre maison. En effet, il est tout à fait possible de gagner 3 ou 4 ° C pendant l’hiver et de réduire jusqu’à 30% vos factures d’énergie. De cette façon, vous pourrez réaliser des économies importantes et ce, de manière durable. En prime, vous pouvez même profiter de primes et d’aides d’État pour l’isolation de votre grenier en bénéficiant de 30% de crédit d’impôt et jusqu’à 680 euros de remboursement.

Combles à 1 euro : les précautions à prendre

Il est conseillé de ne pas répondre aux sollicitations de démarchage et de ne rien signer sans avoir soumis l’offre commerciale à un conseiller. L’Agence Environnement et Gestion de l’Energie (Ademe) conseille les particuliers souhaitant bénéficier de l’assistance des fournisseurs et distributeurs d’énergie.

Vous passez un contrat avec l’opérateur choisi et faites exécuter les travaux En effet, il convient de faire attention face aux pratiques douteuses de certaines entreprises.

Le dispositif ” Coup de pouce économies d’énergie “

Ouvert jusqu’au 31 décembre 2020. L’objectif de ce dispositif est de permettre aux ménages en situation de précarité énergétique de bénéficier d’aides plus importantes.

Pour quel travail ? Depuis le 1er avril 2018, le système a été recentré sur deux types de travaux :

– Remplacement d’une chaudière fioul par des équipements utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, air / eau, eau / eau ou pompe à chaleur hybride, système solaire combiné, raccordement à un réseau de chauffage

– Isolation du toit. Le montant des primes dépend du niveau des ressources du ménage. Les primes sont payées par des vendeurs d’énergie. Le bonus d’économie d’énergie peut être combiné avec CITE et eco-PTZ. En revanche, il n’est pas cumulable avec les offres des joueurs éligibles au CEE, notamment l’offre “Habiter Mieux de l’Anah”.

Envisager des travaux de rénovation énergétique présente de nombreux avantages. À court terme, cela réduira votre facture énergétique et améliorera votre confort au quotidien. Vos actifs sont également valorisés à plus long terme dans le cadre d’une revente. L’Etat encourage fortement ces rénovations dans le cadre de la transition énergétique.