Entreprise

Des sociétés de menuiserie ouvertes par de jeunes entrepreneurs

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

L’augmentation du taux de chômage ces dernières années est surtout due à une totale absence de création de nouvelles entreprises étant en mesure d’absorber les nouvelles générations de travailleurs. C’est dans ce contexte qu’on voit ces dernières années, de plus en plus de jeunes qui s‘adonnent à la création d’entreprises et dans tous les domaines. C’est notamment le cas dans le cadre de la menuiserie. Que ce soit pour la transformation du bois, de la menuiserie métallique ou de l’ébénisterie, on voit de plus en plus de jeunes artisans voler de leurs propres ailes. C’est le cas de Corentin Hombert qui a décidé de se lancer.

Qui est Corentin Hombert?

Corentin Hombert est un jeune menuisier de 23 ans. En 2016, il fut nommé meilleur apprenti menuisier de toute la France du fait de son savoir-faire et de ses capacités incroyables à un si jeune âge. En effet, très tôt, il a montré des capacités incroyables dans le cadre de la menuiserie. Il faut aussi noter qu’il est fils de menuisier. De ce fait, très tôt, il a été imprégné dans cet environnement. Très petit, il commençait déjà à couper le bois auprès de son père. Selon ses affirmations, c’est durant ces moments-là qu’il a su que devenir menuisier de renom était sa vocation.

A lire en complément : La livraison de plateaux-repas pour personnes âgées : un service qui décolle

Sa formation

Avec un CV riche composé d’un CAP en ébénisterie, d’un Bac professionnel de technicien menuiserie et d’un brevet professionnel au centre de formation Don Bosco à Bailleul, il disposait des connaissances requises pour mener à bien son projet. Il a eu à participer à trois olympiades de menuiserie d’où il est ressorti deux fois premier et une fois second. Ses différents exploits montrent ainsi à quel point il est talentueux. Pour un bon nombre de ses professeurs, il est appelé à devenir un des meilleurs dans son domaine.

La création de son entreprise

Comme de nombreux jeunes de sa génération, Corentin a très vite désiré voler de ses propres ailes. Ainsi, après quelques années d’apprentissage dans une entreprise privée, il a décidé de monter «?Hombert, menuiserie agencement?». Il faut aussi comprendre que pour lui, c’est un projet à long terme. Il s‘inscrit sur la durée. Pour cela, il offre une large palette de produits et services sur tout ce qui concerne la menuiserie et l’ébénisterie. Il pourra ainsi mettre en œuvre tout son savoir-faire afin de faire évoluer son entreprise, petit à petit. Il s’inscrit ainsi dans le cadre de cette jeunesse.

A lire également : La Bretagne réclame son « droit à la différenciation »