Quand peut-on renégocier un prêt immobilier ?

Le prêt immobilier est accordé en fonction d’un taux fixé dans le contrat de crédit. Toutefois, vous avez la possibilité de renégocier votre crédit immobilier quand vous le désirez. Cela vous aide à bénéficier d’un meilleur taux sur votre prêt. Ainsi, vous réduirez le montant de vos mensualités. Découvrez à quel moment renégocier votre prêt immobilier.

Lorsque vous souhaitez renégocier votre crédit

Il est possible de renégocier son crédit immobilier à tout moment. En théorie, il n’existe aucune contrainte de temps pour faire cette demande. Par ailleurs, une situation conjoncturelle peut favoriser la renégociation de votre crédit.

A lire en complément : Comment gagner 600 euros ?

En réalité, si les taux immobiliers actuels du marché sont historiquement bas, il peut être bénéfique pour vous, de renégocier les modalités de votre prêt. Surtout si le taux auquel vous aviez souscrit est plus élevé.

Durant la première moitié de votre prêt

Le remboursement d’un crédit est divisé en deux temps. Dans le premier, vous versez avant tout les intérêts. Par contre, dans la seconde période vous remboursez le capital. Il est recommandé de renégocier son crédit immobilier durant la première moitié de sa durée.

A lire en complément : Quel revenu pour toucher APL ?

En tant qu’emprunteur, vous le ferez pour réduire un tant soit peu vos intérêts. Ainsi, si votre demande est acceptée, vous profiterez d’un allègement de la somme mensuelle à rembourser. Une baisse de la durée de remboursement peut être également obtenue.

Une différence significative entre les taux

Le crédit immobilier est négocié avec un taux fixe pour de nombreux projets : réalisation de travaux, achat d’appartement, construction de maison, etc.  Pour renégocier votre prêt, ce taux doit être pris en compte.

Il faut au minimum 0,70 ou 1 point d’écart entre le taux actuel pratiqué et le taux de votre crédit sur la même durée. En exemple, vous pouvez le faire si le taux de votre crédit est de 2,60 % sur 25 ans et les taux pratiqués actuellement sont de 1,60 % sur la même période.

Lorsque le reste du capital à rembourser est de 70 000 euros

Si le montant restant à payer est trop faible, la banque refusera de revoir le taux de votre prêt. En effet, elle considère que la renégociation ne vaut pas le détour.

Par ailleurs, il est possible de renégocier son crédit immobilier à de nombreuses reprises. Toutefois, il sera difficile de faire cette opération deux fois de suite. Une renégociation est un acte commercial très bénéfique pour vous et non pour votre banque.

Cette dernière renonce à une part des profits qu’elle devrait faire. Ainsi, il y a de fortes chances qu’elle ne renonce plus à ses intérêts les autres fois.

Lorsque vous avez constitué un bon dossier

Il est conseillé de constituer son dossier de demande de renégociation de prêt en avance. Après, programmez un rendez-vous avec votre banquier. Votre dossier doit contenir :

  • les pièces d’identité ;
  • les derniers relevés d’imposition ;
  • les derniers avis d’imposition ;
  • l’échéancier de votre crédit immobilier ;
  • les derniers relevés bancaires ;
  • les éventuelles preuves de votre épargne ou de vos placements.

Enfin, une demande de renégociation de prêt ne sera pas aussitôt acceptée par établissement de crédit. Il est même possible que ce dernier refuse votre requête.

En renégociant également l’assurance emprunteur

Dans le cadre d’un prêt immobilier, il se trouve que vous avez également probablement souscrit à une assurance emprunteur, et celle-ci peut représenter une somme non négligeable… En effet, bien souvent, l’assurance emprunteur n’est pas forcément au coeur de l’attention des futurs propriétaires d’un bien immobilier, qu’il s’agisse d’une maison ou bien d’un appartement. Ainsi, il est fort probable que la banque dans laquelle vous avez pu obtenir votre prêt immobilier soit également l’établissement qui vous propose une assurance emprunteur. Dans certains cas, cela peut bien évidemment être en faveur du client, notamment si la banque propose des prix assez intéressants en ce qui concerne les taux d’emprunts…

En revanche, il n’est pas rare de voir parfois une assurance emprunteur assez élevée dans le cadre d’un prêt immobilier avantageux : si les futurs propriétaires peuvent avoir l’impression de faire une très bonne affaire, ce n’est pas forcément le cas dans les faits. Comme vous le verrez en comparant les différentes assurances emprunteur disponibles sur le marché, il y a certaines opportunités que vous auriez bien tort de ne pas saisir…

Pour en avoir le cœur net, il n’y a rien de plus simple : il vous suffit tout simplement de vous rendre sur ce lien. Comme vous pourrez le voir, ce site web est un comparateur d’assurance emprunteur en ligne, et il ne vous faudra que quelques minutes pour essayer de trouver une offre plus intéressante que celle que vous avez actuellement. Ainsi, dans le cas où vous n’arrivez pas à négocier votre prêt immobilier, cela sera une occasion en or pour réussir à faire des économies. Dans d’autres cas, cela peut être un signe pour votre banquier concernant votre détermination à négocier toutes les prestations auxquelles vous avez pu souscrire par le passé, et celui-ci fera alors tout pour vous retenir…

à voir