Comment soigner une cruralgie naturellement ?

cruralgie

La cruralgie est une douleur lombaire ressentie au niveau de la cuisse due à une irritation du nerf fémoral ou de ses racines. À l’évidence, elle ne sera pas facile à supporter. Il convient alors de trouver des solutions efficaces pour son traitement. Quelles sont les astuces naturelles pour soigner la cruralgie ? Lisez ce qui suit pour avoir plus d’information.

Méthodes naturelles pour soigner la cruralgie

Nombreux sont les traitements qui peuvent vous aider à soigner une cruralgie.

Lire également : Quelle est la différence entre la cigarette et la cigarette électronique ?

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont connues pour leurs nombreuses propriétés sur la santé. Dans le cas d’une cruralgie, optez pour des huiles essentielles aux caractéristiques anti-inflammatoires telles que l’eucalyptus citronné, le lavandin, la gaulthérie ou la menthe poivrée.

Pour en faire usage, vous devez mélanger quelques gouttes de l’une de ces huiles essentielles à une cuillerée à café d’huile végétale (l’huile d’arnica par exemple) et l’appliquer.

Lire également : Quelques gestes simples pour éviter les accidents de travail sur les chantiers

L’effet de la chaleur

La chaleur a une action antalgique sur les zones à douleurs intenses. Ainsi, chauffez une quantité d‘eau. Une fois que votre eau est bien bouillante, trempez un tissu dans l’eau chaude. Retirez le tissu et pressez-le de manière à évacuer l’eau.

Ensuite, posez ce tissu bien chaud dans la région lombaire au bas du dos. La sensation de chaleur débloquera votre bassin ; et le soulagement sera vôtre.

Le repos et l’adoption de bonnes positions pour dormir

Le repos est conseillé en cas de cruralgie lorsque l’intensité de la douleur ne vous permet pas de bien mouvoir. Dans le cas contraire, faites de petits mouvements de temps en temps.

Par ailleurs, prenez pour habitude de dormir sur le côté ou sur le dos. Si vous êtes sur le dos, mettez des coussins sous le genou du côté malade pour fléchir votre hanche.

En réalité, sur le côté, vous devez essentiellement vous coucher sur le côté non douloureux. Ce faisant, fléchissez le côté douloureux.

Autres possibilités de soin naturel

Vous devez adopter quelques exercices au quotidien pour venir à bout de ce mal. Ces derniers vous aideront à être mobile et à débloquer les muscles atteints.

Restez allongé sur le dos

Le premier exercice consiste à vous allonger sur le dos avec des jambes fléchies. Avancez l’une des jambes vers votre ventre en soufflant, puis reposez-la dans un mouvement d’inspiration. Faites pareil pour le second côté. Cet exercice doit être répété au moins trois fois pour chaque côté.

Pratiquez la position du chevalier servant

Cet exercice consiste à envoyer le membre douloureux en arrière bien tendu et l’autre membre en avant sera fléchi. La flexion de la jambe vers l’avant favorise l’étirement du côté douloureux. Le mouvement doit être le plus doux possible. Maintenez le niveau de votre bassin bien droit. Renouvelez l’exercice en trois séries.

Extension du rachis à plat-ventre

Sur un tapis, disposez-vous à plat ventre ; les deux membres inférieurs en extension complète. Vos membres supérieurs doivent être en appui sur les avant-bras. Le dos est en légère extension. Maintenez cette position quelques secondes (environ 15), puis relâchez.

Ensuite, soulevez le membre inférieur du côté douloureux de sorte qu’il atteigne votre fesse et revenez. Renouvelez ce mouvement au moins trois fois. Cependant, si la douleur est forte, laissez tomber le mouvement au risque d’endommager votre col fémoral.

Allongez-vous sur le dos au bout du lit

Allongez-vous sur le dos en étant au bout de votre lit. Le pied du côté douloureux doit descendre. Par contre, vous fléchissez le second genou de manière à ce qu’il soit sur votre ventre. Vous répéterez ce mouvement trois fois de suite environ 20 à 25 secondes.

Par ailleurs, d’autres pratiques sportives telles que les exercices de gainage, le vélo d’appartement ou elliptique, ma marche rapide, la natation sont aussi conseillées pour venir à bout de ce mal.

Plus d’informations

Il convient d’avoir une idée sur les causes et les manifestations de la cruralgie pour prendre les dispositions idoines afin d’en venir à bout.

Causes de la cruralgie

La cruralgie est causée par un rétrécissement du nerf fémoral suite à une hernie discale sur le bas du dos. Elle est aussi causée par l’arthrose lombaire, une fracture, une tumeur, la scoliose, la lombalgie chronique ou encore les troubles vasculaires. Le diabète, l’obésité ainsi que le surpoids peuvent en être aussi la source.

Symptômes de la cruralgie

La cruralgie se manifeste premièrement par la douleur. Cette douleur est intense, précise et prend naissance au niveau de la région lombaire et va vers la fesse, la hanche, la cuisse et la jambe.

Comme symptômes, vous ressentirez des troubles moteurs (perte de force) et même des troubles sensitifs (perte de sensibilité, picotements, etc.). Vous pouvez également avoir de la fièvre, des crampes dans les jambes et des troubles divers (sensoriels, urinaires, digestifs).

Méthodes de prévention

Vous pouvez prévenir la cruralgie en adoptant de bonnes habitudes qui protégeront votre colonne vertébrale. En tout, faites attention à votre dos, ne portez pas des charges trop lourdes et adoptez de bonnes postures que vous soyez assis ou debout. En réalité, en position assise, votre dos doit être bien droit et votre torse doit être dégagé. Cela permet à la colonne vertébrale de ne pas subir de torsion.

Soigner la cruralgie est réalisable avec l’aide des recettes naturelles, mais également avec des pratiques sportives fondamentales à la correction progressive de votre mal. Le développement effectué ci-dessus vous aiderait sans aucun doute. Mais en tout état de cause, n’hésitez pas à aller voir un médecin.

à voir