Louer un échafaudage : une solution économique et pratique

Echafaudage

Pour un particulier qui a besoin, par exemple, de nettoyer le toit de sa maison ou de rafraîchir sa façade, louer un échafaudage peut être une solution économique s’il estime que les travaux ne dépasseront pas une semaine. Ainsi, un échafaudage permettant la rénovation d’une façade de maison à un étage peut être loué pour environ cent euros par jour et acheté pour quelques centaines d’euros.

Afin de faciliter les tâches de leurs clients, les entreprises de location d’échafaudages comme celle de location d’échafaudages à Boels peuvent aider à la préparation du chantier en mesurant l’espace que l’échafaudage occupera afin de créer un échafaudage sur mesure.

A lire en complément : Comment faire poser une porte à Rennes ?

Les différents types d’échafaudages proposés

Selon les caractéristiques du sol de leur jardin et les conditions dans lesquelles les travaux seront réalisés, les bricoleurs peuvent choisir entre trois catégories d’échafaudages :

  • Échafaudage fixe qui est fixé au sol et au mur et ne peut pas être déplacé pendant la construction.
  • Échafaudage mobile qui peut être déplacé mais doit être solidement fixé pendant l’utilisation.
  • Échafaudage suspendu qui est utilisé lorsque le sol ne permet pas le montage d’échafaudages fixes ou mobiles ou si des mouvements verticaux parallèles au mur sont nécessaires.

Sécurité lors de l’utilisation d’un échafaudage loué

Avant tout, il est important de toujours vérifier si le modèle d’échafaudage proposé par l’entreprise de location dispose d’une étiquette certifiant sa conformité aux normes en vigueur. Pour les échafaudages fixes et mobiles destinés aux particuliers, il faut exiger des modèles conformes aux normes suivantes :

A lire également : Comment se débarrasser des fourmis à la maison

Type d’échafaudage Normes
Échafaudage fixe NF EN 12810 et EN 12811-3
Échafaudage roulant NF EN 1004 et NF 93-520

De plus, il convient également de s’assurer que l’échafaudage respecte les règles fixées par le code du travail garantissant la sécurité pour les employés travaillant dans le secteur du bâtiment. Ainsi, si l’entreprise qui loue l’échafaudage ne se charge pas elle-même de son montage, des instructions de montage détaillées contenant toutes les consignes de sécurité doivent également être fournies avec celui-ci.

En cas de location, vérifiez attentivement l’état des différentes pièces et choisissez-en une autre si une pièce est rouillée ou endommagée. De plus, l’échafaudage doit être solidement fixé pour éviter tout accident causé par des rafales de vent ou des glissements.

Prix indicatifs pour louer un échafaudage en France

Les prix varient selon le type d’échafaudage : un échafaudage mobile coûte généralement entre 50 et 150 € par jour, tandis qu’un échafaudage fixe de 70 m² peut coûter environ 200 €. Pour choisir votre échafaudage, tenez compte de la nature et de la hauteur des travaux sur lesquels vous travaillez. Toutefois, assurez-vous que l’offre correspond bien à votre budget. Consultez les sites web des entreprises spécialisées et recueillez les avis de clients ayant utilisé cet équipement pour vous aider à prendre une meilleure décision.

Montage, démontage et utilisation : la sécurité avant tout

L’utilisation d’échafaudages roulants ou fixes est soumise à une réglementation stricte en France. Les utilisateurs peuvent être du secteur public ou privé, membres d’une entreprise ou non. Ils doivent être informés des normes fixées et mises à jour par le gouvernement concernant les échafaudages.

À mesure que la construction prend de la hauteur, sécurisez vos échafaudages sur le nouveau bâtiment. Cela permet de travailler en toute sécurité avec une grande souplesse dans l’exécution des tâches. Prévoyez des stabilisateurs lorsque la hauteur de travail dépasse 2 mètres : l’équipement est alors verrouillé et permet de travailler facilement. Ces mesures de sécurité préservent la vie des personnes travaillant à la hauteur sur les échafaudages.

à voir