Quotidien

Une tonne de viande avariée saisie dans une boucherie

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Dans un monde où les gens sont de plus en plus animés par la mauvaise foi, il devient difficile de rester en bonne santé et/ou de s’assurer d’une longue vie. À Agde, la police et la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) ont mis la main sur une tonne de viande avariée dans une boucherie se trouvant dans le quartier des Sept Fonts. Le petit commerce a été contraint de fermer provisoirement. Le gérant doit encore être interpellé.

Une saisie qui survient après le signalement d’un client mécontent

Mardi matin, une opération de contrôle des commerces a permis de faire une découverte peu ragoûtante dans une boucherie qui se trouve à Agde, dans l’Hérault. Après qu’un client ait tenu à faire comprendre son mécontentement par rapport aux produits qui lui ont été vendus, il a ensuite contacté la police. Dans la matinée, les policiers se sont rendus dans l’épicerie-boucherie et ont fait d’incroyables découvertes.

A lire également : Pratiques syndicales innovantes : tout savoir sur la formation syndicale

Sur les rayons, on retrouvait des produits dont les dates de limite de consommation et la date limite d’utilisation optimale avaient été dépassées depuis belle lurette. Il y avait également une pièce déguisée, elle se trouvait un peu à l’écart et renfermait de la viande déposée à même le sol. Les morceaux d’agneaux, de volaille et de bœuf n’avaient pas d’étiquetage. Une partie de la viande se trouvait par terre, tandis que l’autre était déposée dans des frigos qui ne refermaient pas. Il y avait également du sang qui coulait des cartons. L’épicerie non plus n’était pas épargnée par ces mauvais traitements. Elle était dans un piteux état.

Ce commerce est vraiment tout le contraire de la Boucherie du Garlaban. La Boucherie du Garlaban est réputée pour sa grande hygiène et la qualité irréprochable de ses produits.

A découvrir également : La soudure, le nouveau domaine professionnel prisé pour la reconversion

Un commerce fermé temporairement

Après cette découverte (des plus horribles), la police a rapidement exigé la fermeture provisoire du commerce. L’établissement avait été repris en février dernier. Mais avec ces découvertes, il a ruiné sa réputation en moins d’une année. Si ce client n’avait pas donné l’alerte, il aurait continué à jouer avec la santé de la population. C’est pour vous éviter ce genre de situations que l’on suggère toujours de se rendre à la Boucherie du Garlaban si vous êtes à la recherche d’une épicerie-boucherie fiable. On y trouve de véritables professionnels qui accordent une grande importance à l’hygiène.