Qu’est-ce qui est dangereux en Guadeloupe ?

Destination exotique, la Guadeloupe est une véritable terre d’attraction pour les amoureux du tourisme. Toutefois, avant de se rendre dans ce pays aussi attractif, il serait prudent de se renseigner au préalable. Nous vous dévoilons tout sur les habitudes et divers autres éléments pouvant attenter à votre sécurité lorsque vous êtes en visite sur cet archipel.

La criminalité

Même si les crimes violents ne sont pas fréquents en Guadeloupe, le danger demeure tout de même avec la violence des gangs. Les touristes sont également sujets à des cas de petite délinquance. Ces violences mineures en Guadeloupe se matérialisent par des actes tels que le vol à la tire ou le vol de sac à l’arraché. Personne ici n’est épargné, riverains et étrangers tout le monde peut y passer. Il est donc primordial de se méfier de ces voleurs à moto lorsque votre pied foule la Guadeloupe.

A lire également : Où faire son passeport ?

Par ailleurs, étant donné que ces crimes mineurs sont perpétrés dans la nuit, il est recommandé :

  • d’éviter les lieux déserts aux heures tardives ou d’avoir en votre possession des objets de valeur comme des bijoux ou des pièces importantes ;
  • de ranger toujours vos effets personnels en lieu sûr, y compris vos documents de voyage ;
  • ne jamais laisser vos objets personnels à savoir cartes de crédit, argent, smartphone et autres dispositifs sans surveillance.

Les maladies

Avant d’entrer en territoire guadeloupéen, vous devez avoir en votre possession un carnet de vaccination à jour. Cela permet d’éviter certaines maladies. En effet, sur l’archipel, plusieurs bactéries, virus et maladies se propagent rapidement. Il s’agit entre autres :

A lire également : Quelles sont les règles concernant les enseignes commerciales ?

  • de la grippe,
  • la rougeole,
  • du tétanos,
  • des hépatites A et B,
  • du choléra,
  • de la fièvre jaune ou
  • de la typhoïde.

Par ailleurs, vous pouvez également développer une diarrhée. Mais cela est tout simplement dû à une eau ou à des aliments contaminés. Il est donc important de contrôler ce que vous consommez et de bien vous hydrater.

En outre, les insectes du terroir portent également des maladies. Vous devez donc prévoir des mesures de protection, si vous ne voulez pas attraper le paludisme, le virus Zika, le chikungunya, la dengue, …

La fraude

En Guadeloupe, des fraudes liées aux guichets automatiques de banque et aux cartes de crédit se commettent fréquemment. Il est donc préconisé de faire preuve de vigilance lorsque vous manipulez votre carte de débit ou de crédit en :

  • redoublant de vigilance lorsque vos cartes sont entre les mains d’autres personnes pour un paiement ;
  • recourant prioritairement aux guichets automatiques bancaires positionnés dans des lieux publics parfaitement éclairés. Vous pouvez également vous rendre à l’intérieur d’une banque ou d’un commerce ;
  • redoutant les lecteurs de cartes ayant un aspect inhabituel ;
  • couvrant le clavier lorsque vous entrez votre NIP ;
  • vérifiant votre relevé de compte afin de déceler toute éventuelle transaction non autorisée.

Les activités aquatiques et la randonnée

Connus pour la richesse de ses plages, la Guadeloupe est un territoire aux eaux côtières pouvant être très dangereuses. Il est donc opportun de prendre certaines précautions :

  • Redoublez de prudence lorsque vous nagez ;
  • Respectez les panneaux d’avertissements et les drapeaux qui indiquent la sécurité de la plage et les conditions de l’eau ;
  • Observez à la lettre les avertissements et les directives des autorités locales ;
  • Si vous suivez des cours de voile ou de plongée sous-marine, assurez-vous d’être couvert par votre assurance voyage pour de telles activités.

Enfin, faire de la randonnée en Guadeloupe est très plaisant, mais cela pourrait rapidement se transformer en cauchemar. Alors, si vous avez une telle activité au programme :

  • N’y allez jamais seul et prenez toujours un guide expérimenté et réputé avec vous ;
  • Souscrivez une assurance voyage avec services d’évacuation médicale ou de secours par hélicoptère ;
  • Assurez-vous d’être suffisamment apte physiquement pour relever ce défi ;
  • Assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire, et renseignez-vous sur les sources de danger et la météo ;
  • Informez un proche de votre destination, de votre itinéraire et de l’heure prévue de votre retour ;
  • Obtenez des informations précises sur les pentes de ski ou les sentiers de randonnée avant de partir. Évitez également de vous aventurer à l’extérieur des sentiers et des pentes balisés.

De plus, la randonnée sur le volcan « La Soufrière » véritable lieu touristique peut être restreinte par la Préfecture dans certaines circonstances. Respectez cela.

à voir