Comment lutter contre l’incontinence ?

L’incontinence s’apparente à un trouble urinaire ou anal qui consiste en une perte de contrôle de la vessie et des intestins. Cette affection peut toucher les personnes de tous sexes et de tout âge et entache considérablement leur quotidien. La quantité des fuites varie d’un individu à un autre et selon les causes de ladite fuite.

Par pudeur ou discrétion, il est difficile pour les personnes concernées d’en parler à leurs proches. Néanmoins, il est indispensable d’établir un diagnostic précis afin d’apporter la solution à votre problème. Vous en saurez plus sur ce site.

A lire aussi : Comment faire poser une porte à Rennes ?

L’incontinence, un trouble aux multiples causes

Suivant la personne touchée et son âge, les causes de l’incontinence sont nombreuses. On distingue entre autres :

A lire également : Pourquoi recourir aux services de Conseils Service Collectivités ?

  • La perte de la tonicité des sphincters à l’origine de la perte des gaz ou de l’urine ;
  • Une hyperactivité de la vessie ;
  • Une infection urinaire ;
  • Une augmentation du volume de la prostate, etc.

D’une manière générale, plusieurs circonstances conduisent à une fuite (la toux et les éternuements, une activité physique, les rapports sexuels, les efforts de soulèvement, etc.). Néanmoins, des traitements existent afin de lutter contre l’incontinence.

Faites le choix du traitement adapté à votre situation

Compte tenu du degré et de la cause de votre problème d’incontinence, il existe de nombreux traitements afin d’y remédier. Ainsi, lorsque l’incontinence est liée :

  • À la faiblesse de vos muscles du bassin pelvien, il est possible de procéder à une rééducation périnéale. Il s’agira pour vous d’effectuer des exercices dans le but de remuscler ces muscles ;
  • À l’hyperactivité de votre vessie, grâce à des médicaments qui inhibent les contractions de vessie, il est possible de lutter contre vos envies pressantes ;
  • À une diarrhée ou une constipation, en suivant des conseils hygiénodiététiques, ainsi que des traitements de la constipation ou de la diarrhée associée, vous pourrez améliorer votre hygiène de vie et réduire les symptômes.

En cas de persistance des fuites suite à ces traitements, il existe une autre alternative : la chirurgie. Vous avez le choix entre différentes techniques :

  • Renforcer le sphincter de l’urètre grâce à des bandelettes sous-urétrales ;
  • Réduire l’hyperactivité vésicale par la stimulation nerveuse ;
  • Adapter le sphincter urinaire artificiel aux cas d’incontinence sévères.

De même, il existe des traitements naturels afin de réduire l’incontinence.

L’incontinence urinaire demeure de nos jours un sujet tabou dont souffrent aussi bien les hommes, les femmes que les enfants. Même s’il est difficile d’en parler, il est primordial de demander conseil à des spécialistes afin d’éviter que la situation ne s’aggrave.