Où pratiquer le Breathwork ?

Même si le breathwork est originaire des États-Unis, force est de constater qu’il prend de plus en plus d’ampleur dans l’hexagone. Pour ses effets sur la santé, il n’y aura rien de mieux que d’opter pour une séance de ce type de respiration. Toutefois, il sera primordial de savoir où vous pourrez pratiquer. À cet effet, plusieurs modalités que vous découvrirez ici s’offriront à vous.

Profiter d’un séjour breathwork

Pour pratiquer cette respiration holotropique, vous pourrez opter pour un séjour breathwork. Généralement, il s’agit d’une pratique en groupe, et ce, en plein air. Vous serez également suivi par un professionnel afin de maximiser vos chances de réussite pendant la pratique.

A lire en complément : La Fédération du Reiki Usui : un creuset pour pratiquants et enseignants

Pour offrir une meilleure expérience aux pratiquants, le site de rencontre est choisi avec soin. Aussi, une pratique en groupe vous permet de mieux gérer les effets secondaires du breathwork. Le fait de savoir que vous n’êtes pas seul s’avère réconfortant.

Pour participer à un séjour breathwork, il suffira de réserver votre place sur un site spécialisé. Une fois sur ce dernier, les équipements et accessoires nécessaires à la pratique vous seront fournis par votre moniteur.

A voir aussi : Pourquoi prendre du CBD ?

Pratiquer en cabinet

En dehors des séjours breathwork, vous pourrez pratiquer ce concept au cabinet d’un professionnel. En France, les cabinets de Susan Oubari peuvent vous accueillir dans votre quête de bien-être. Cette dernière est une guide spirituelle et maitre Reiki qui saura vous accompagner efficacement dans votre processus. Dans ce cabinet par exemple, vous pourrez profiter d’une séance de groupe ou d’une séance individuelle.

Avant la pratique, le moniteur discutera avec les pratiquants afin de recenser leurs besoins ce qui lui permettra de bien fixer les modalités de la séance. Pour cela, il sera important d’identifier un professionnel qualifié.

Dans un premier temps, vous pourrez vous référer au bouche-à-oreille pour trouver le professionnel qu’il vous faut. Même si le processus peut être contraignant, il vous permet de dénicher des moniteurs réputés pour la qualité de leur accompagnement. Toutefois, une autre façon, un peu plus simple, de trouver votre professionnel est de chercher sur internet.

Pratiquer en cabinet sera largement conseillé surtout pour les débutants. En effet, il est plus simple de faire des erreurs quand vous pratiquerez seul. Ainsi, avec un professionnel, vous êtes sûr de pratiquer selon le rythme correspondant à la pathologique que vous comptez traiter.

Pratiquer chez soi

La pratique du breathwork n’est pas difficile en soi contrairement aux idées reçues. Par conséquent, vous pourrez pratiquer depuis votre domicile par exemple. Néanmoins, avant de penser à cette éventualité, assurez-vous d’avoir les prérequis nécessaires.

Dans cette discipline, le rythme et le temps de pratique restent variables selon les maux à traiter. Si vous n’avez pas la moindre expérience, il est possible de solliciter l’accompagnement d’un professionnel en ligne. C’est aussi une alternative pour les pratiquants n’ayant pas le temps de se déplacer en cabinet.

Par ailleurs, le principe reste simple. Vous devez vous installer dans un lieu calme a priori. Par la suite, il faudra vous allonger sur le dos en vous aidant d’un support bien droit. Tout en gardant les yeux fermés, posez une main sur le ventre et l’autre sur votre poitrine.

Dans un premier temps, prenez une longue inspiration diaphragmatique puis remplissez vos poumons d’air sans relâcher la première bouffée. Ensuite, expulsez avec vigueur l’air inspiré toujours par votre bouche.

En le faisant en boucle, vous pourrez avoir la nausée, des picotements dans les membres ou perdre partiellement conscience. Ce sont autant d’effets à cause desquels certaines personnes évitent de s’aventurer. Toutefois, une réelle sensation de bien-être est retrouvée après ces phases de malaises.

Vous savez désormais où pratiquer le breathwork pour votre grand bien.

Pourquoi pratiquer le breathwork ? 

Si vous cherchez des solutions pour vous initier au breathwork, vous avez dû vous renseigner sur le sujet. En tout cas, si vous n’avez jamais eu l’occasion de le pratiquer, il est recommandé de débuter avec une personne expérimentée. Cela peut notamment se faire lors d’un week-end. Si cela vous intéresse, nous vous recommandons de pratiquer avec Marine Jimenez sur le site bienetre.fr, pour atteindre un état de conscience modifiée avec cette technique d’hyperventilation. Mais qu’est-ce que cela peut vous apporter ? Voici quelques informations.

Le breathwork peut être utile à plusieurs niveaux. Cela peut vous permettre de vous aider à :

  • gérer votre stress et anxiété
  • vous relaxer
  • travailler sur vos blocages émotionnels

En plus de cela, le breathwork ne demande pas de fournir un effort particulier. Au contraire, vous devez vous installer au calme pour pouvoir vous concentrer sur votre respiration. Si vous maintenez cette concentration durant au moins 10 minutes, votre cerveau va alors se mettre en veille. Cela se passe au niveau du cortex préfrontal. C’est cela qui va vous faire accéder au lâcher prise. 

Il est également possible que vous puissiez avoir des révélations sur votre personne au cours de la séance, sous forme de flash. C’est alors l’occasion de faire le point sur votre situation. Cela peut vous permettre de trouver des solutions face à certaines problématiques. 

Que vous viviez une période stressante, de surmenage, de dépression, de changement ou de traumatisme, vous pouvez commencer par prendre quelques jours pour découvrir cette pratique au cours d’un petit séjour. Ensuite, vous pourrez pratiquer le breathwork en autonomie ou dans un cabinet, si vous avez besoin d’être guidé. Vous verrez que vous aurez des forces mentales supplémentaires pour affronter votre quotidien. 

Sachez également que cette hyperventilation va forcément apporter de l’oxygène à l’ensemble des tissus de votre organisme, dont les muscles. Cela peut donc être bénéfique pour vous régénérer. Il n’y a donc pas uniquement l’esprit qui peut bénéficier de cette pratique. Par exemple, si vous souffrez de douleurs intercostales, le breathwork peut vous faire du bien. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez le site suivant qui traite du sujet.

N’hésitez pas également à lire les témoignages de personnes qui se sont mis à cette pratique. D’ailleurs, si vous faites un court séjour, vous pourrez également échanger avec les autres participants sur vos différents ressentis. 

à voir