Quand partir pour un voyage à Cuba ?

Vous avez envie de découvrir les charmes envoûtants de Cuba ? C’est une excellente idée ! L’île caribéenne est une destination qui va sans doute vous séduire avec sa musique entraînante, ses plages de sable blanc et sa culture vibrante. Cependant, pour profiter au maximum de votre séjour sur place, l’idéal serait de bien choisir le moment pour partir. Et c’est ce que nous allons voir ici. Découvrez au cours de cet article le meilleur moment pour partir en voyage à Cuba ainsi que les raisons de ce choix.

L’été cubain : De juin à août

Le meilleur moment pour se rendre à Cuba est sans aucun doute l’été qui s’étend de juin à août. C’est une période où le soleil est le plus présent et les températures sont estivales. Si vous aimez la chaleur et que vous envisagez de vous rendre sur place pour ses plages magnifiques, c’est la saison parfaite. Les plages de Varadero et de Cayo Coco sont prêtes à vous accueillir.

A découvrir également : De belles vacances en bord de mer

Par contre, il faut être prêt à affronter la chaleur pour venir à Cuba en été. Les températures peuvent facilement dépasser les 30 degrés Celsius. L’été à Cuba correspond aussi à la saison des pluies. Il faut donc suivre de près les prévisions météorologiques pour profiter pleinement des activités.

L’automne : De septembre à novembre

L’automne est une saison intermédiaire à Cuba. Elle s’étend de septembre à novembre. Les températures commencent à baisser légèrement pendant cette saison, ce qui est propice à l’exploration des villes et à une randonnée à Cuba.

A lire également : Responsabilité civile : comprendre l'article 1240 du Code civil

Cependant, c’est également la saison des ouragans qui sont assez violents aux Caraïbes. Bien que Cuba soit rarement touchée de plein fouet par les ouragans, il est important de rester informé des conditions météorologiques pour éviter tout désagrément.

L’automne est également la saison idéale pour les amateurs de cigares cubains. C’est en effet la période de la récolte de l’emblématique tabac cubain. Certains voyageurs choisissent exprès cette période pour assister à cette fameuse récolte.

L’hiver : De décembre à février

De décembre à février, c’est l’hiver et la haute saison touristique à Cuba. L’hiver cubain s’accompagne de températures agréablement douces, idéales pour explorer les villes historiques comme La Havane, Trinidad et Santiago. À l’inverse de la France, les plages sont aussi très prisées pendant cette période.

Toutefois, comme il s’agit de la haute saison touristique, les prix des hébergements et des vols ont tendance à augmenter pendant cette période. Il faut aussi noter que les sites touristiques populaires peuvent être bondés de monde pendant l’hiver. Il est donc de mise réserver à l’avance que ce soit pour les billets d’avion, l’hébergement ou les activités.

Le printemps : De mars à mai

Le printemps qui s’étend de mars à mai peut aussi être une bonne saison pour visiter Cuba. Les températures sont toujours douces pendant cette saison et les plages restent magnifiques. Précisons qu’il n’y a pratiquement pas de pluie pendant cette saison. C’est une période idéale pour s’y rendre si vous voulez assister à des festivals locaux et déguster une cuisine délicieuse typiquement cubaine.

Il faut aussi noter que le printemps cubain rime avec la saison de la récolte du café. Si vous êtes un amateur de café, c’est l’occasion de visiter les plus belles plantations et, pourquoi pas, déguster à la source même.

Conseils pour un voyage réussi à Cuba

Vous l’aurez compris, toutes les saisons sont propices à un voyage à Cuba. Chaque saison a ses particularités, mais il y a toujours des lieux à visiter et des activités à faire sur place tout au long de l’année. Mais avant de se rendre sur place, il y a quelques conseils à retenir.

Si vous souhaitez passer des séjours tranquilles à Cuba, le minimum serait d’apprendre quelques mots en espagnol. Comme la plupart des pays de l’Amérique du Sud, Cuba est hispanophone et la population sur place parle rarement l’anglais ou le français. Pour être sûr de se faire comprendre, le minimum pour un voyageur serait donc de faire un petit effort sur l’apprentissage de la langue. Vous pouvez aussi faire appel à un guide, mais ce sera une dépense supplémentaire.

Comme nous l’avons vu plus haut, les ouragans sont particulièrement violents dans cette partie des Caraïbes. Si vous prévoyez séjourner entre juin et novembre sur place, il est de mise de s’informer au préalable des conditions météorologiques. Assurez-vous qu’aucun ouragan n’est à craindre tout au long de votre séjour.

à voir

Comment gagner 600 euros ?

janvier, septembre est l’un des mois où nos finances sont les plus faibles. Pendant les vacances d’été, nous avons dépensé toutes nos économies pour nous ...