Auto

Réussir son contrôle technique camping-car : comment s’y prendre ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Quel que soit leur PTAC, les camping-cars sont toujours soumis à un contrôle technique. Mais en 2018, le contrôle devient plus strict. Les points de contrôle passent de 124 à 133 et le nombre de défaillances possibles à 610. Ces défaillances sont classées en 3 catégories. Il y a les défaillances mineures, les défaillances majeures et les défaillances critiques. Pour éviter de vous retrouver avec une autre contre-visite à réaliser dans un délai de 2 mois (c’est le cas lorsqu’on note des défaillances majeures et critiques), il vous faudra vous préparer. Ces quelques conseils devraient vous être très utiles.

Bien entretenir son automobile

La première chose à savoir si l’on veut réussir son contrôle technique de camping-car à Marseille, c’est qu’il faudra bien prendre soin de l’automobile. Un entretien régulier est indispensable pour garantir tranquillement son passage au contrôle technique. Sans cela, il vous sera facile de vous retrouver avec des défaillances majeures et critiques. Alors peu importe l’ancienneté du véhicule, l’entretien reste la base du bon fonctionnement de votre camping-car. Il ne faudrait pas le négliger.

A voir aussi : Choisir sa pompe de surface : comment s’y prendre ?

Réaliser un check-up complet

La réalisation du check-up complet peut se faire un mois avant le contrôle technique de camping car à Marseille. Profitez de cette période pour faire faire un examen détaillé de votre véhicule. Cela vous permettra de détecter à temps les éventuelles réparations et de prendre les dispositions nécessaires en vue d’y remédier. Grâce à ce check-up complet, vous aurez suffisamment de temps pour procéder aux éventuels rodages qui s’imposent. Si certains éléments doivent être remplacés (cas des plaquettes de frein par exemple), vous pourrez vous en occuper à temps.

A voir aussi : We Love Customers, une start-up à découvrir ce mois-ci

Réaliser un pré-contrôle

Les centres agréés peuvent se charger du pré-contrôle de votre automobile. Bien sûr, l’examen se fera toujours à vos frais. Mais grâce à cette petite vérification, vous aurez toutes les chances de réussir votre contrôle technique de camping car à Marseille. Sachez toutefois que certains réparateurs peuvent exagérer avec les tarifs. Pour les éviter, pensez à bien vous renseigner au préalable. Vous avez même la possibilité de contacter plusieurs spécialistes et de réaliser un autre devis. Il existe également des enseignes qui peuvent se charger de réaliser votre pré-contrôle gratuitement. Elles pourront vous indiquer les réparations à effectuer.

Le contrôle technique est avant tout une obligation. Il est devenu plus strict en 2018 et c’est la raison pour laquelle il faudra prendre le temps de bien se préparer à cet examen. Dans le cas contraire, vous vous retrouverez avec une autre contre-visite (sous 2 mois).