Quotidien

Un toxicomane a été lynché pour avoir tenté de voler dans une joaillerie

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Dans la vie, il y a 2 catégories d’individus. Il y a celles qui tiennent à réussir et qui travaillent dur pour y parvenir et il y a l’autre catégorie, celle-là même qui met en place des stratégies malsaines en vue de dérober les biens des gens. Vendredi 21 septembre 2018, un toxicomane s’est introduit dans une bijouterie à Athènes (en Grèce) et a tenté de s’enfuir après avoir volé des bijoux. Il l’a payé de sa propre vie.

Lynché pour avoir tenté de voler une bijouterie

Voler comporte des risques. Lorsqu’une personne tente de s’approprier les biens d’autrui par la force, il peut se retrouver avec toutes sortes de conséquences. Pour ce toxicomane qui a tenté de voler dans une joaillerie il y a quelques jours, ce fut la mort qui en a résulté. La bijouterie à Marseille n’est pas la même que la bijouterie à Athènes. Si dans le premier cas, les propriétaires préfèrent d’habitude laisser la justice s’occuper de leurs voleurs. À Athènes, un propriétaire peut facilement perdre la tête face à ce genre de situations.

Lire également : Bien organiser un séminaire pour une entreprise : comment s’y prendre ?

Après avoir voulu voler la joaillerie, le voleur âgé de 33 ans s’est emparé d’un extincteur, a brisé la vitrine et a tenté de s’enfuir. Mais malheureusement pour lui, il s’est fait attraper par 2 individus (dont le propriétaire du magasin). Ces derniers lui ont tellement asséné de coups qu’il en a perdu la vie.

Poursuites pénales pour « lésions corporelles mortelles »

Nul n’a le droit de se faire justice soi-même. Alors, quand un voleur pénètre votre local professionnel et que vous parvenez à l’arrêter à temps, il faut contacter la police. Dans le cas contraire, vous pourrez vous retrouver avec des poursuites pénales pour lésions corporelles mortelles. C’est ce qui est arrivé au propriétaire du magasin. Même si son avocat soutient que le décès était causé par les éclats de verre de la vitrine, l’organisation antiraciste Keerfa dénonce un assassinat raciste de son côté. D’après eux, cette violence n’est rien d’autre que le résultat d’une politique de stigmatisation des toxicomanes.

Lire également : Comment choisir une imprimante 3D pour la maison

La police continue toutefois de rechercher un deuxième suspect en fuite. Étant donné que la vidéo de surveillance montre qu’il y avait bien deux personnes qui tabassaient le voleur et que seul le propriétaire du magasin a été retrouvé sur les lieux, la seconde personne a donc pris la fuite après avoir participé au lynchage.