Obsèques : la différence entre crémation et inhumation

Suite au décès d’un proche, vient l’étape du type de cérémonie qui sera effectué. Le choix peut se faire entre l’inhumation et la crémation. Selon certaines croyances, les deux se ressemblent. Cependant, quelques différences notoires existent entre les deux notions.

L’organisation des obsèques d’un défunt par des pompes funèbres

Pour gérer convenablement les obsèques d’une personne défunte, deux options s’offrent à vous. La première est la souscription à une assurance obsèques. La seconde consiste à choisir un organisme de pompes funèbres afin de vous alléger la tâche.

A lire également : Les autres énergies tendent à remplacer le fioul domestique

En effet, ce type d’organisme vous propose des prestations variées. Dans le lot, on en distingue certaines qui sont obligatoires et d’autres, optionnelles. Ainsi, les pompes funèbres ont l’obligation de s’occuper de la toilette funéraire de la personne défunte. Cet organisme doit également vous proposer un choix de cercueils en conformité avec les règlementations.

Par ailleurs, leurs missions s’étendent à l’organisation et l’exécution de la mise en bière et au transport du corps. Cette entreprise se charge également de la cérémonie d’inhumation ou de crémation (avec fourniture d’une urne funéraire). Les prestations additionnelles se composent de :

Lire également : Comment faire pousser les ongles plus vite naturellement ?

  • la thanatopraxie,
  • la réalisation des faire-part,
  • des travaux de marbrerie,
  • l’organisation d’un office religieux.

Les différentes cérémonies envisageables pour des obsèques

Dans le cadre des obsèques d’une personne décédée, il est possible de procéder à une inhumation ou à une crémation.

Obsèques

Cérémonie organisée par un service de pompes funèbres à Cagnes sur Mer pour une crémation

Qu’est-ce que l’inhumation ?

L’inhumation est une coutume funéraire assez répandue, pratiquée par la plupart des cultures. Elle se fait dans un cimetière et consiste en la mise en terre du corps de la personne défunte. Pour cela, la réalisation d’une sépulture est nécessaire, ainsi que la détention d’une concession funéraire. Il s’agit d’un emplacement acquis dans le cimetière contre paiement d’une somme d’argent.

Qu’est-ce que la crémation ?

La crémation est une technique qui consiste à brûler le corps de la personne décédée afin d’en collecter les cendres. Ce procédé se déroule dans un crématorium. À la suite de l’incinération du corps, une urne sert à récupérer les cendres obtenues. En tant que parent ou proche du défunt, vous pouvez décider du devenir de cette urne. Il est possible notamment de placer l’urne dans un emplacement prévu à cet effet au cimetière, ou dans un caveau familial.

Quelle est la différence entre inhumation et crémation ?

Ces deux termes qualifient deux procédés différents. L’inhumation diffère de la crémation par le traitement du corps. Dans le premier cas, il est directement enterré et dans le second cas, il est incinéré.

Il est également important de savoir que vous pouvez personnaliser la cérémonie, quel que soit le procédé choisi. Les services de pompes funèbres peuvent organiser un office religieux ou laïc afin de rendre au mieux hommage au défunt, en respectant ses croyances et ses dernières volontés.

à voir

Assurance santé: les garanties

Une assurance santé est une prise en charge médicale dont bénéficie une personne malade. Elle vise fondamentalement à prévenir les dépenses liées à une maladie ...