Quotidien

Les autres énergies tendent à remplacer le fioul domestique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Le premier ministre français, Edouard Philippe a parlé de l’arrêt de l’utilisation des chaudières au fioul dans les 10 ans. C’est ce qui a justifié le fait que des professionnels qui s’activent dans le domaine de l’électricité et des pompes à chaleur se mettent en avant pour remplacer ces équipements. Ce qui pourrait leur faire bénéficier d’un bon nombre d’avantages.

La disparition annoncée des chaudières au fioul

Les chaudières au fioul tendent à disparaître d’ici les 10 prochaines années. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre français. Cette décision vise à aider les Français à faire le choix de solutions qui sont à leur avantage, car étant plus économiques. Il est donc prévu, d’ici la fin de la prochaine décennie, la transition énergétique de 3 millions de maisons individuelles qui sont situées en zone de campagne.
Pour ce qui concerne les logements collectifs, ils sont au nombre de 600 000. Cette décision du Premier ministre d’utiliser un nouveau type de chauffage représente 12% des consommations nationales de produits pétroliers. En plus, il y a une flambée des prix dont font face les consommateurs.
Le litre de fuel domestique qui coutait 0,75 euro est maintenant passé à 1 euro en l’espace d’une année.

Lire également : We Love Customers, une start-up à découvrir ce mois-ci

L’utilité des pompes à chaleur

La pompe à chaleur est vue comme une réponse pertinente à tous ces enjeux par l’Association française pour les pompes à chaleur (Afpac). Cette dernière pense que c’est un moyen efficace pour apporter des solutions aux problèmes de chauffage, et de production de l’eau chaude sanitaire.
C’est aussi une solution qui peut permettre de bénéficier du rafraîchissement lors de périodes de grande chaleur. L’association pense que le remplacement d’une chaudière à fioul par une pompe à chaleur permet une substitution de 4 KWh de combustible fossile, 3 kWh de chaleur renouvelable gratuite prélevée sur l’environnement, et 1 KWh d’électricité.

Un bon nombre d’avantages pour les ménages

Avec ce nouveau type d’énergie, il devient plus facile pour les ménages de s’équiper en moyens de chauffage d’une grande performance, qui sont modernes et qui coutent moins cher. Pour ce faire, il peut être utilisé des équipements électriques bas carbone comme les pompes à chaleur.
Il s’agit de machines qui peuvent capter l’énergie renouvelable et gratuite qui est présente dans l’air ou le sol. Cette énergie est restituée au logement jusqu’à quatre fois plus, comparé à l’énergie qui est consommée. Ce qui représente un bilan carbone avantageux.

Lire également : Voiture autonome : c’est pour demain