Finance

Comment devenir courtier indépendant ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

I — Définition du commerce

Un courtier ou une maison de courtage est une personne ou une entité qui agit comme intermédiaire entre deux parties pour effectuer une transaction financière dans les domaines de l’assurance, de l’immobilier, de la construction ou des biens.

La tâche principale du courtier est de conseiller les clients sur les meilleures décisions qui peuvent les amener à profiter sur un marché particulier.

A découvrir également : Comment savoir si on a une amende ?

Un courtier peut être indépendant ou avoir un statut d’employé.

II — Principales tâches d’un courtier

Les principales tâches d’un courtier sont les suivantes :

A lire aussi : Où acheter palladium métal ?

  • Maîtrisez toutes les données concernant l’activité qu’elle pratique.
  • Soyez constamment informé des derniers développements dans votre entreprise
  • Découvrez les dernières informations sur les acteurs du marché, dans lesquels il évolue pour répondre aux différents pour être en mesure d’évaluer à juste titre les offres présentées à ses clients.
  • Intervenir pour aider les clients à prendre les bonnes décisions.
  • Chaque transaction doit examiner et analyser les besoins de ses clients, comparer les offres sur le marché, choisir le contrat le plus approprié pour ses clients et négocier des tarifs.
  • Défendre les intérêts de ses clients.
  • Interagit au nom de ses clients en cas de litige.
  • Conseillez ses clients.
  • Peut parfois avoir une mission de conseil.
  • Expliquez tous les risques associés à une transaction ou à un contrat.

III — Compétences et compétences requises

Les principales caractéristiques d’un courtier sont :

  • Aimer le commerce et le commerce,
  • Si vous avez l’esprit raisonnable de comparer les offres et de calculer les risques potentiels, qui est fourni par la société
  • Ça doit aimer les chiffres.
  • Cette activité implique la collaboration et la négociation avec différentes catégories de partenaires : entreprises, clients, fournisseurs, informateurs.
  • Être psychologue.
  • Avoir un sens de la relation.
  • Besoin de savoir comment anticiper les changements probables sur le marché, les développements de ses clients et enjuste toutes les situations.
  • Maîtrisez la langue anglaise à mesure que les entreprises opèrent de plus en plus
  • Avoir un aperçu détaillé des marchés étrangers et des pratiques internationales.

IV — Formation

Afin d’exercer correctement la profession de courtage , il est utile d’établir l’un des diplômes suivants :

  • Le courtier doit avoir au moins bac 2.

D’ autre part, il est conseillé de rapidement développer ou éventuellement ouvrir votre propre entreprise, sujet 5.

  • Assurance BTS.
  • DUT Carrière juridique.
  • Deust Bank Financial and Pension Organization.
  • Licence professionnelle, banque, assurance ou finance.
  • Diplôme de l’Ecole Supérieure de Commerce et de Management.
  • Diplôme en sciences de l’ingénierie (diverses disciplines).
  • Diplôme de l’École nationale d’assurance, le diplôme universitaire de l’Institut d’assurance.
  • Maîtrise professionnelle en droit, assurance ou finance.

Il n’y a pas de moyen typique de devenir courtier.

V — Liens utiles

https://www.orientation.com › Emploi › Banque — Assurance — Immobilier

https://assurance-professionnelle.ooreka.fr › Choisissez votre professionnel de l’assurance › Loupe

www.optionsinfos.com/options binaires/courtiers seront 3 étapes/

VI — Que faire maintenant

Pour démarrer votre entreprise indépendamment, il est nécessaire :

  • Profitez des réseaux sociaux.
  • Créez un site Web ou un blog.
  • Affichage promotionnel
  • Être connu des sociétés commerciales et se spécialiser dans les transactions commerciales.